lifestyle

Ma vie de Courgette : l’Expo

Hello vous ! 🙂

Je vous retrouve aujourd’hui avec un article sur une exposition aujourd’hui qui change des expo  « ordinaires »… Une exposition sur le film Ma vie de Courgette !

Lors d’une escapade amoureuse ( je vous en parle dans un autre article très vite) nous sommes allés visiter le « musée de minature et cinéma » et surtout l’exposition du film Ma vie de Courgette !

Vous connaissez le film ?

C’est l’histoire de Courgette, un enfant à la chevelure bleue, qui rentre dans un foyer pour enfants quand il perd sa mère. Dans l’établissement, le petit garçon apprend à se faire des amis, qui ont tous connu comme lui une enfance difficile…

IMG_20170317_172146

IMG_20170317_172314

IMG_20170317_172021

Mais sinon Ma vie de Courgette a pris vie comment ?

Claude Barras, réalisateur suisse, ancien étudiant de l’école Émile-Cohl à Lyon, s’est inspiré du roman de Gilles Paris, Autobiographie d’une courgette , paru en 2002. Influencé par un marionnettiste tchèque, il a doté ses poupées de grosses têtes, pour renforcer l’émotion lors des plans serrés, rapporte le producteur.IMG_20170317_172211

L’équipe a imaginé une technique innovante pour faire naître des émotions sur les visages : les têtes sont personnalisables grâce à un choix de formes de sourcils, de paupières, de bouches ou d’yeux qui se remplacent, pour parvenir à l’expression souhaitée.

IMG_20170317_172226

Et là on comprend le travail de dingue de l’animation, pour ceux qui ne connaissent pas l’animation.  Car la particularité du film, c’est son tournage en stop motion : chaque scène est filmée avec une seule image à la fois. Cette technique complexe est utilisée pour des films comme Fantastic Mr. Fox, Chicken run, ou Wallace et Gromit , mais de façon rarissime pour un long-métrage en France.

IMG_20170317_172159IMG_20170317_172134

Entre chaque image, les objets et les personnages sont légèrement modifiés. Et ils semblent animés lorsque le film est projeté à une vitesse de 24 images par seconde.

« L’équipe travaillait vraiment dans le détail, elle a mis une semaine pour trouver la meilleure façon de faire bouger les couettes des lits », ajoute Grégory Faes, le directeur du pôle Pixel. Ce qui explique que ce projet hors norme a nécessité trois ans de travail en studio, à plus d’une centaine de personnes, et quinze mois de tournage (soit un budget de 6,5 millions d’euros).

IMG_20170317_172414

L’exposition permet de valoriser tout ce travail à la fois technique et artisanal : ce qui apparaît de façon fugace à l’écran peut être apprécié plus longuement derrière les vitrines, pour le bonheur des petits et des grands.

IMG_20170317_172403IMG_20170317_172033IMG_20170317_171939

Je vous invite à voir cette exposition vraiment superbe ! Dépêchez vous elle se termine le 2 avril 2017 au musée  miniature & cinéma ! 🙂 IMG_20170317_171856

Nous on a adoré !
Publicités

6 réflexions au sujet de « Ma vie de Courgette : l’Expo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s